Philosophie d'enseignement

L'UNICITÉ ET LA MUSIQUE CLASSIQUE

 

L'unicité et la musique classique, est-ce possible? Chaque individu, chaque étudiant, chaque musicien est une personne avec ses propres convictions, sa propre personnalité. La tradition de la musique classique nous demande de nous conformer à des éléments définissant, entre autres, l'esthétique, la sonorité et la rhétorique. Il n'est pas facile pour un musicien en devenir de s'y retrouver. L'équilibre entre l'expression de soi et la tradition musicale est difficile à atteindre. L'étudiant est alors confronté entre la conformité et l'unicité. 

 

Mon rôle comme professeur est de guider l'étudiant dans cette quête d'équilibre où l'expression de soi est au service de l'esthétique musicale. Mon objectif envers mes étudiants ne se limite pas seulement à l'enseignement de l'esthétique et des éléments musicaux, mais également au renforcement des traits de la personnalité qui permettent d'enrichir une interprétation musicale. Il est donc possible de combiner l'unicité et la musique classique, pourvu que cette unicité soit au service de l'esthétique et de la tradition musicale.

LA CHORÉGRAPHIE AU SERVICE DE LA MUSIQUE

 

Ayant eu la chance de travailler avec la Compagnie de danse Marie-Chouinard dans une chorégraphie basée sur les 24 préludes de Chopin, j'ai découvert que la musique et la danse avaient un point important en commun: l'expression et la communication véhiculées par le corps. La musique a une caractéristique supplémentaire qui est bien évidemment, le son. Le musicien classique devient donc l'interprète d'une architecture sonore construit par le compositeur. Pour que le public ressente des émotions, l'interprète doit utiliser des gestes permettant ainsi la renaissance de cette architecture sonore. Je pourrais parler de technique pianistique, mais pour moi, ces gestes réfléchis ont un sens qui va bien au-delà de la simple virtuosité. Ils sont au service de l'expression et de la communication, donc de la musique. La chorégraphie pianistique permet de s'approcher de son idéal, tant au niveau sonore qu'au niveau expressif.

UN ENSEIGNEMENT MODULABLE

 

L'apprentissage de l'interprétation de la musique classique à un niveau professionnel est exigeant et demande un effort constant de la part de l'étudiant. Celui-ci est confronté à des choix tant au niveau musical que personnel. Le rôle du professeur est, entre autres, de guider et d'aider les étudiants dans l'atteinte de leurs objectifs de carrière. L'enseignement devient donc modulable non seulement en relation avec l'individu, mais aussi en relation avec ses aspirations